by Chloé Quintric

Formalités d'entrée sur la Costa Brava

Généralités

La Costa Brava étant une région à part entière de l’Espagne, elle bénéficie des mêmes formalités d’entrée que le pays. De ce fait, les conditions pour entrer sur la Costa Bravasont régies par le traité sur l’Union Européenne, le traité sur le fonctionnement de l’Union Européenne ainsi que la Charte européenne des droits fondamentaux pour les citoyens ressortissants d’un pays membre de l’Union Européenne. Cependant, avec l’institution de l’espace Schengen en 1985, les 22 Etats membres de l’Union européenne y ayant adhéré ainsi que l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse ont ouvert leurs frontières intérieures et ont donc arrêté les contrôles d’identité systématiques.

La liste des pays de l’espace Schengen est la suivante : Autriche, Belgique, République Tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse.

La règle principale et obligatoire pour pouvoir voyager en Espagne est d’être en possession d’un document de voyage en cours de validité. Ce document doit avoir été délivré dans les dix années précédents le voyage et être valable au moins trois après la date prévue de sortie du territoire espagnole.

Documents nécessaires

formalite entree costa brava
  • Citoyens de l’espace Schengen

Si vous êtes un citoyen membre de l’espace Schengen, vous êtes autorisés à voyager en Espagne sans conditions particulières. Vous devez simplement être munis d’une pièce d’identité ou d’un passeport valide pendant votre séjour. Pour les mineurs voyageant seuls, vous devrez obligatoirement présenter une autorisation parentale de séjour en Espagne.

  • Citoyens européens

Pour les citoyens européens venant du Royaume-Uni, d’Irlande ou de Chypre, vous avez l’obligation d’avoir un passeport valide. Ces pays ayant refusé de faire partie de l’espace Schengen, la présentation d’une carte d’identité ne sera pas suffisante. Cependant, avec le Brexit, nous vous conseillons de vous renseigner auprès des autorités compétentes puisque nous ne savons pas encore si les conditions d’entrée en Espagne vont être modifiées.

Si vous êtes un citoyen venant de Bulgarie, Roumanie ou Croatie, une carte d’identité ou un passeport en cours de validité vous sera demandé à votre entrée en Espagne. Sachez que ces trois pays sont en cours d’adhésion à l’espace Schengen et peuvent donc faire l’objet de conditions d’entrée spécifiques. Nous vous conseillons donc de prendre contact avec l’ambassade de votre pays en Espagne pour en savoir plus.

  • Citoyens ressortissant d’un pays hors espace Schengen et Union européenne

Si vous êtes un citoyen ressortissant d’un pays ne faisant ni partie de l’espace Schengen ni de l’Union européenne, vous avez l’autorisation de voyager en Espagne pendant 90 jours maximum sur une période de six mois. Ici, vous devez posséder l’un de ces trois documents : un visa en cours de validité, un permis de séjour (aussi appelé permis de résidence) ou un visa longue durée délivré par un pays membre de l’espace Schengen.

Si vous êtes titulaire d’un permis de séjour ou d’un visa longue durée délivré par un autre pays de l’espace Schengen, vous pouvez circuler dans cet espace pendant trois mois maximum à compter de l’issu de votre visa ou permis sur une période de six mois. Vous devrez également présenter un papier d’identité valide.

Vous aurez également besoin d’avoir des documents spécifiants le motif et les conditions de voyage. Enfin, vous devrez prouver que vous pouvez subvenir à vos besoins pendant la totalité de votre séjour.

Selon le motif de votre voyage, des papiers spécifiques pourront vous être demandés. Si vous voyagez en Espagne à but touristique ou privé, vous devrez posséder des documents prouvant le motif de votre voyage tels qu’un document attestant la réservation d’un hébergement ou la confirmation de réservation d’un voyage organisé. A titre informatif, le montant minimum d’argent à justifier est de 71€ par jour et par personne pendant un voyage touristique ou privé.

Si vous voyagez dans le cadre de vos études ou pour suivre une formation, vous devrez fournir un document certifiant l’inscription dans un établissement espagnol ou un certificat attestant des cours suivis si vous êtes contrôlés par la police. Pour tout autre voyage, notamment ceux à titre professionnel, vous devrez avoir en votre possession un document attestant que vous avez été invité à venir en Espagne.

Il faut savoir que votre entrée en Espagne peut être refusée si vous représentez une menace pour la santé publique, l’ordre public ou les relations internationales de l’Espagne.

Ici aussi, nous vous conseillons de prendre contact avec les autorités compétentes pour connaître toutes les formalités d’entrée en Espagne. Généralement, vous pouvez prendre contact avec l’ambassade de votre pays en Espagne ou bien les stations de police de la ville dans laquelle vous souhaitez séjourner.

Produits autorisés dans vos bagages

Avant de vous rendre sur la Costa Brava, il est important de connaître ce que vous pouvez emmener dans vos bagages. En effet, certains produits (selon leur origine) peuvent être interdits et vous vous verrez donc refuser l’entrée sur le territoire espagnol.

  • Généralités pour les citoyens européens

Pour les citoyens européens, il n’existe aucune restriction en terme d’import ou d’export sur les produits, à condition qu’ils soient à usage personnel. Selon les quantités, on peut vous demander de prouver cet usage personnel. Cependant, il existe des restrictions en fonction de l’âge du voyageur. En effet, il est interdit pour les personnes âgées de moins de 17 ans de ramener dans leurs bagages toutes boissons alcoolisées et produits à base de tabac.

  • Produits à base de tabac et boissons alcoolisées

Les produits à base de tabac et les boissons alcoolisées sont les seules marchandises dont l’import et l’export sont soumis à des restrictions quantitatives. Pour les produits à base de tabac, les personnes majeures pourront ramener 200 cigarettes, 50 cigares ou 250 grammes de tabac à fumer pour leur usage personnel.

En ce qui concerne les boissons alcoolisées, les restrictions varient selon le degré d’alcool des boissons. Pour celles dont le degré est supérieur à 22%, les voyageurs pourront importer seulement 1 litre. Si le degré est inférieur à 22% ou si la boisson en question est un vin pétillant ou une liqueur, 2 litres pourront être importés.

  • Denrées alimentaires

De manière générale, les aliments destinés à la consommation personnelle et le lait infantile sont autorisés à passer la frontière espagnole pour les citoyens européens. Cependant, les quantités doivent rester raisonnables.

Pour les voyageurs en provenance d’un pays autre que ceux de l’Union européenne, l’Andorre, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse, les denrées alimentaires sont interdites dans vos bagages. Cependant, le lait en poudre pour bébé dans son emballage commercial intact ainsi que certains aliments sous présentation d’un certificat médical pourront être introduits en Espagne.

Vous pouvez ramener en Espagne des marchandises en guise de souvenir à offrir ou pour une consommation personnelle et familiale. Cependant, il ne faut pas que les quantités et la nature de ces produits aient un trait commercial. Ce seront les douaniers qui se chargeront de décider selon la situation.

  • Produits strictement interdits en Espagne

Comme dans tous pays, l’Espagne interdit l’importation de certains produits, peu importe la nationalité du voyageur. Parmi les produits interdits, on retrouve : les armes à feu et munitions, les biens culturels, les stupéfiants, les produits contrefaits, les déchets (notamment ceux radioactifs), etc.

Si vous souhaitez plus d’informations, nous vous conseillons de vous rendre sur le site de l’Agencia Tributaria.

Voyager avec des animaux de compagnie

Voyager avec un chat, un chien ou un furet

Si vous voyagez avec un chat, un chien ou un furet, l’Espagne a mis en place trois règles pour que votre animal soit autorisé à passer la frontière :

  • l’animal doit être obligatoirement identifié par puce électronique, il est également recommandé d’avoir une double identification en ajoutant un tatouage lisible ;
  • l’animal doit être mentionné sur un document sanitaire (qui doit être en espagnol) ;
  • l’animal doit être obligatoirement vacciné contre la rage, si c’est sa première vaccination, il faudra attendre 21 jours après le vaccin pour vous rendre en Espagne.

Si votre animal a moins de trois mois, son entrée sur le territoire espagnole sera interdite.

Si vous venez d’un pays non-membre de l’Union européenne, d’autres conditions s’imposent à vous. Tout d’abord, vous devrez obligatoirement entrer en Espagne par l’un des points d’entrées prévus à cet effet et signaler avant votre arrivée que vous serez accompagné d’un animal. Trois documents vous seront demandés :

  • un certificat sanitaire rédigé en espagnol et signé par un vétérinaire officiel du pays,
  • une déclaration conforme aux modèles de déclaration de l’Union européenne,
  • une copie certifiée des données d’identification et de vaccination de l’animal.

Voyager avec un oiseau

Il est important de noter ici que les oiseaux de compagnie correspondent aux oiseaux autres que les volatiles. Pour les citoyens européens voyageant avec un oiseau, vous devrez posséder un certificat vétérinaire rédigé en espagnol et obtenu dans les 10 jours précédents le voyage.

Pour les oiseaux provenant d’un pays autre que ceux de l’Union européenne, des documents supplémentaires seront à fournir :

  • un certificat sanitaire rédigé en espagnol et signé par un vétérinaire officiel du pays,
  • une déclaration conforme aux modèles de déclaration de l’Union européenne,
  • l’oiseau doit respecter au moins l’un des quatre critères de sécurité énumérés dans le certificat du vétérinaire.

Conseils généraux

Avant de vous rendre sur la Costa Brava avec votre animal de compagnie, nous vous recommandons de prendre contact avec votre assurance pour vous assurer d’être couvert en cas de dégâts causés par votre animal. Assurez-vous également d’être couvert si votre animal doit se rendre chez le vétérinaire ou être rapatrié.

Sachez aussi que chaques villes de la Costa Brava disposent de ses propres lois quant à l'autorisation des animaux, notamment des chiens sur la plage.